Skip to main content
[:fr]
L’Etanchéité d’un toit terrasse est indispensable pour éviter les infiltrations d’eau dans la maison ou le bâtiment.
Nous allons vous exposer les étapes à suivre pour isoler un toit terrasse, les matériaux nécessaires, ainsi que les différentes solutions existantes.

Qu’est ce qu’un Toit Terrasse ?

 

Tout d’abord il faut garder à l’esprit que lorsqu’une terrasse recouvre une construction, que cette terrasse soit utilisable ou non, qu’elle soit couverte ou ventilée naturellement, elle fait office de toiture, d’où son nom de toit terrasse.

C’est avec le plus grand soin qu’il faut procéder aux travaux de couverture comme pour toute toiture : éviter l’eau stagnante, permettre à l’eau de s’évacuer, empêcher qu’elle ne s’imprègne dans les matériaux.

En effet de l’eau qui s’infiltrerait provoquerait de nombreux dégâts à l’intérieur de la batisse tels que : dégradation du bâtiment, dégâts des eaux, problèmes d’humidité à l’intérieur, moisissures, tâches sur les murs, odeurs d’humidité, etc.

Il existe pour cela différentes techniques et matériaux permettant l’isolation, ainsi que deux types de toit terrasse : le toit terrasse accessible et le toit terrasse non accessible.

Le premier n’envisage aucun usager excepté pour la maintenance et la réparation, tandis que le deuxième peut se décliner de différentes façons et permet une occupation de la surface telle que : usage privé, piéton, plantation, accès ouvert aux véhicules, restauration, etc.

Tout dépend de votre projet et de votre imagination !

Comment procéder ?

 

S’il s’agit d’une réfection, il est nécessaire de procéder à la dépose de l’ancienne installation, et  à un état des lieux contradictoire de la terrasse concernée, des plafonds des appartements du dernier étage et des parties communes de l’immeuble.

La dépose doit se faire par zone, et être suivie immédiatement de la mise en œuvre du nouveau pare-vapeur, afin d’assurer le hors-d’eau du bâti pendant la réalisation des travaux.

Les panneaux d’isolant sont ensuite collés sur le nouveau pare-vapeur. Vient ensuite sur cet isolant l’étanchéité bi-couche.

Quelle que soit la technique ou le produit d’étanchéité choisi, le principe global sera le même : il s’agit de créer une barrière étanche sur la totalité de la surface et de traiter les remontées d’étanchéité définies par le DTU 43.1 pour ensuite protéger ces remontées afin d’interdire toute infiltration.

Il existe plusieurs types d’étanchéité pour un toit terrasse : asphalte, produits bitumés ou étanchéité multicouches.

 Un complexe d’étanchéité type se déclinerait ainsi : support béton, pare-vapeur, isolant, étanchéité bi-couche, relevés d’étanchéité.

En fonction du projet choisi pour le toit terrasse il existe différentes spécificités telles que : étanchéité bitumineuse, étanchéité liquide, étanchéité pour toiture terrasse avec végétation, étanchéité spéciale photovoltaïque.

Pour parfaire l’étanchéité d’un toit terrasse il faut traiter tous les éléments qui le traversent : cheminée, puit de lumière, gaine, etc.

Une fois les travaux achevés, la réception de l’ouvrage se fera après une mise en eau de la terrasse constatée dans un procès verbal.

 

Pour clôturer cet article voici quelques images incroyables de toits terrasses à travers le monde :

Au plaisir sur M.C.R. Bâtiments !

Marvin Tayer

[:]